Le réseau senior franco-allemand PAMINA demande une loi franco-allemande sur les associations. C’est la conséquence logique de la demande souvent entendue d’une plus grande mobilisation des citoyens dans les processus politiques :

Nous en sommes convaincus : tout travail en association, en particulier dans nos communes de nos deux nations respectives, contribue largement et fortement à former une identité de communauté en divers domaines. Elle est particulièrement importante et significative dans le développement en zone frontalière, en particulier en PAMINA. Cette implication des citoyens rend obligatoire, indispensable un statut commun en tant qu’association franco-allemande.